RÊVE et RÉALITÉ

La lucidité est comme la lumière qui agresse les aveugles.

posté le 08-12-2008 à 13:58:13

REVE et REALITE

 

 .  

Messieurs les bénéficiaires de la loi1905, 

Cessez un peu de nous parler durégime Nazi et balayez devant votre porte ! 



Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, 
la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
(Le malade, l’industrie première.) 

GENS QUI RIENT.  GENS QUI PLEURENT. 






REVE et REALITE 





La saison du SDF 
Un pauvre,  c'est de l'or en barre. 

La Croissance 

Rêve et réalité
 

EMMAÜS 
Le piège à pauvres 

La liste des textes 


 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 08-12-2008 à 13:56:13

LA SAISON DU SDF

.


LA SAISON DU SDF 

Un pauvre,  c’est de l’or en barre. 



Les vendanges du raisin sont enfin terminées. 
En décembre-janvier,  avec les premiers froids,  la saison du SDF commence. 

En 2006,  50 SDF au canal St Martin,  70 millions d'euros. 
En 2007,  encore beaucoup d'animations pour seulement 350 millions d'euros. 
Le Président des « Enfants de Don Quichotte »  nous explique que cela n’est pas suffisant.  On doit pouvoir faire mieux ! 
Bernard Tapie,  à lui tout seul réalise le même score pour lui-même.  (La honte pour les enfants de Don Quichotte.) 
Quant aux banques,  un petit bobo,  elles comptent en milliards.  (C'est pour protéger l'argent des pauvres.) 


Tout cet argent !  Au profit de qui ? 
Naturellement,  au profit de ceux qui en ont besoin,  bien sûr !  Va sans dire pour les riches.  Pour être pauvre,  ont n'a pas besoin d'argent. 


C’est devenu une tradition,  le mois de décembre ouvre sur les collectes alimentaires. 
Le but de ces grands déballages étant que les choses restent telles qu'elles sont ! 

Visiblement,  les SDF ne mangent qu'en hiver.  Voila un bon exemple à suivre.  Les autres mois de l'année,  ils ne mangent pas.  On se demande pourquoi les grands visionnaires qui,  à longueur d’existence,  nous assènent leur politique de conneries,  n’y ont pas encore pensé. 

Naturellement,  pour remplir les banques alimentaires,  il n'existe pas d'autres moyens que de faire appel à la générosité de la petite populace.  Cela en organisant des collectes dans les surfaces commerciales.  Des opérations qui régalent en premier lieu les riches commerçants peu scrupuleux.  Ils sont légions.  Il faut préciser qu’un commerçant,  c’est un voleur légal.  Parait-il ! 

Pour ce faire,  on exhibe les immondes.  C’est le grand rendez-vous des bourgeois et des bourgeoises puantes de suffisance.  Pour ce beau monde que le système entretient,  c'est une occasion de se fait valoir. 


De la bonne conscience pour toutes les bourses 
La grande farce.  On rit,  on s'amuse.  On fait la fête.   (La misère des autres,  ce sont ceux qui en vivent qui en parlent le mieux.) 
Naturellement,  ces jours de grandes débauches commerciales sont réservés aux riches. 


Ce n’est pas un jour à sortir un pauvre. 
Si les pauvres veulent manger ce jour là,  il faut qu’ils prévoient.  Les achats doivent se faire la veille.  Si non,  ils ne mangent pas.  Ou bien,  ils mangent pareil que les riches.  Ces jours là,  les produits de première urgence sont au prix fort et il ne faut pas espérer sur des promotions. 

De plus,  il ne faudrait pas qu’un  « crève la faim »  s’avise à venir se servir directement,  lui même,  dans les produit qui lui sont officiellement réservés.  Ce beau monde est capable de le chasser à coups de bâtons et d'appeler les flics.  On est là pour la bonne image.  Et,  l’image est une valeur à respecter.  Ce n’est pas à des bourgeois que l’on va apprendre cela. 

À propos des flics,  ils n’ont pour prérogative que de protéger l’image du système.  Lequel système,  en contre partie,  leur assure une image d’intouchable et un niveau de vie à ne rien faire. 


Le principe du fonctionnaire :  « Dès l’instant où tu es payé pour faire un travail,  tu n’es plus obligé de le faire ».  C’est,  du coup,  ce qui oblige le bénévolat à faire le travail des fonctionnaires. 
Les victimes du système ne sont que des « limaces ».  Elles ont intérêt à ramper sagement.  Elles gagnent à se faire oublier. 
(Limace :  Vocabulaire de fonctionnaires qui désigne un administré.) 


L’anecdote 
Pour être honnête,  ce jour là,  dans cette surface commerciale,  je l’avais repéré.  Au milieu d’une cohorte de bénévoles en uniformes,  elle dépassait.  C’était une grande gourde,  genre bourgeoise m'as tu vu,  prout-prout madame.  Elle fera l’affaire ! 

Au passage,  elle m’impose son tract humanitaire  « Lions et Rotary clubs »  assorti du sac poubelle publicitaire que la circonstance impose.  Je lui manifeste mon désagrément et le verbe haut,  je fais savoir que la misère des plus défavorisés n’est pas destinée à gonfler le chiffre d’affaires des riches commerçants. 

- Mais !  Je ne vous parle pas !  À vous ! 

Bien sur,  personne ne me prend pour un SDF.  D’ailleurs,  je n’en suis pas encore un.  Certains curés me le promettent. 


Visiblement,  la bourge n’aime pas les pauvres. 
Tout cela pour faire observer que la bourgeoise puante de suffisance ne s’intéresse pas aux pauvres.  Elle n’est là que pour le profit de son image.  Elle gagne à fermer sa gueule ! 
Les pauvres et les SDF,  c'est salissant.  Il vaut mieux les regarder de loin et de préférence,  à la télé. 

Dans la foulée,  j’ai droit à une intervention d’une grosse militante au vocabulaire musclé qui prétend m’expliquer.  Je lui fais comprendre que son discours,  je le connais et il ne m’intéresse pas.  (La misère des autres,  ce sont ceux qui en vivent qui en parlent le mieux.) 


Les choses ne sont pas aussi dramatiques que certains gagnent à le faire croire. 
Toutes ces organisations politico-associatives sont avant tout au service d’une politique. 

C’est à penser que les misères sont destinées à nourrir la politique.  Le plus souvent,  grâce aux misères que la politique a générées.  
Les SDF ne sont qu’un des moyens du discours politique.  On a le droit de dire tout ce que l’on veut.  Il faut seulement veiller à ne pas tuer la poule aux œufs d'or. 


Le capital de la Dette publique 
Toutes ces entreprises politico-associatives ne reçoivent d’ordre que du capital de la Dette publique.  (Pour la France,  six fois le budget net de l'Etat.) 
Ce capital est entre les mains de ceux qui bénéficient de la loi 1905.  La loi 1905 défiscalise les immenses revenus des curés. 
Les curés vivent de la misère qu’ils produisent.  Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 
Ils contrôlent l’Europe. 




Le SDF est-il un jouet de riche ? 



Les Pauvres PAUVRES n'ont pas de chance ! 
La misère des autres,  ce sont ceux qui en vivent qui en parlent le mieux. 

HYPOCRISIE du SYSTÈME, L'emploi, et le chômage face à la productivité.
http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/30/hypocrisie-du-systeme/ 

Les supermarchés de la bonne conscience 
http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/26/les-supermarches-de-la-bonne-conscience/ 



 

 


Commentaires

 

1. Bernard Monnier  le 18-12-2008 à 14:18:27  (site)

smiley_id117209
« Le SDF est-il un jouet de riche ? »

Une histoire sans fin (La misère est le fondement de la société de l'argent.)

Le DAL, Droit Au Logement.

Le DAL, c’est l’Abbé Pierre, les curés, les promoteurs, le capital de la Dette publique (Le Pouvoir, la Finance fasciste).

Le rôle du DAL est d’exploiter la misère que les curés fabriquent pour remplir les poches de tout ce beau monde.

Durant toute l’année, les institutions soumises au dictat des curés fabriquent du pauvre et du SDF en veux tu, en voilà. En décembre-janvier, chacun prend son bénéfice.
Bernard Monnier

La misère les fait vivre !
http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/27/la-misere-les-fait-vivre/

édité le 18-12-2008 à 14:20:43
édité le 18-12-2008 à 14:33:29

 
 
 
posté le 17-10-2008 à 13:50:58

LA CROISSANCE

.  

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905, 

Cessez un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte ! 



Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, 
la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
(Le malade,  l’industrie première.) 

GENS QUI RIENT.  GENS QUI PLEURENT. 






LA CROISSANCE  
 


 

               LA CROISSANCE  (Citation)  

« Que l’on puisse s’arracher aux dérives suicidaires de l’actuel modèle de croissance est un acte de foi. » 


La croissance est le dieu caché de nos sociétés. 
C’est une religions qui a ses dogmes : 

- Une société est une addition d’individus.  Chacun d’eux se croit le centre et la mesure de toutes choses ; 

- Le désir est le moteur de chacun de ces individus.  Chaque individu est un consommateur contraint pour consommer d’être aussi un producteur ; 

- La stimulation et la promesse de satisfaction des désirs est le moteur de l’économie ; 

- Tout ce qui est techniquement possible est souhaitable et nécessaire 


PIB 
La croissance est fondée sur la notion la plus absurde de l’économie,  celle de la Production Intérieur Brut (PIB). 

Le Produit Intérieur Brut est le total obtenu par l’addition des dépenses de consommation,  des investissements privés et des dépenses de l‘Etat. 


La croissance est le taux d’augmentation annuel de cette énormité. 
Enormité car le PIB ne tient compte que de ce qui se paie en argent. 

Exemple :  Si chaque ménagère allait faire le ménage de sa voisine et était rétribuée par elle et réciproquement.  Rien évidemment ne serait créé.  Mais,  le PIB de la France augmenterait d’un tiers.  Et,  le taux de croissance également ! 


Mieux encore,  le PIB et le taux de croissance augmentent avec nos malheurs. 
Si demain deux millions d’accidents d’automobiles se produisaient,  Le PIB monterait en flèche par addition des factures des carrossiers,  des prothésistes,  des cliniques et des chirurgiens. 


De même,  si une loi autorisait la vente libre des drogues. 
Plus il y aurait de fabricants de haschisch et d’héroïne,  de publicité pour les répandre,  de consommateurs pour s’en gaver,  de malades qui en résulteraient,  plus le taux de croissance s’élèverait ! 

C’est sur ce taux de croissance que marchent les « économistes » et les politiciens,  les yeux rivés sur lui. 

ROGER GARAUDY
(1980) 




 


Commentaires

 

1. Bernard Monnier  le 19-10-2008 à 10:49:51  (site)

smiley_id118882

Faire courir les fourmis humaines le plus vite possible, le plus dans tous les sens possible et le plus … inutilement possible.

Depuis 5 000 ans ! Quoi de neuf ?
http://blog.ifrance.com/echo-agnostiques

 
 
 
posté le 08-10-2008 à 18:23:49

Observations personnelles du gestionnaire du blog

.


Observations personnelles du gestionnaire du blog 



A l’époque,  en 1980,  GARAUDY est encore un « intellectuel » du parti communiste.  Son discours est limité.  (Intérêts du parti oblige) 

Le capital de la Dette publique n’a pas encore atteint le niveau que l’on connaît aujourd’hui.  Le discours de GARAUDY est bien en deçà des réalités actuelles. 


Chacun se souvient encore de la célèbre tempête de décembre 1999. 
Les conséquences de ce drame ont généré une croissance spectaculaire.  Les communistes ont rebondi sur l'évènement et se sont plaints.   Ils ont manifesté bruyamment parce que cette croissance n’avait profité qu’aux patrons et non pas aux pauvres. 

A l’époque,  il manquait un GARAUDY pour expliquer l’imposture.  Il faut préciser qu’en politique,  on gagne à maintenir le militant dans l’ignorance. 

GARAUDY fait aussi allusion au nombre des malades qui apporte de l’eau au moulin de la croissance. 
En revanche,  si GARAUDY reprend par ailleurs que la misère est le fondement de la société de l’argent,  politique oblige,  il passe sous silence que la misère est le premier moteur de cette croissance.  (Comprendra qui pourra !) 


Sur le sujet de la drogue,  le discours de GARAUDY a été entendu. 
Aujourd’hui,  beaucoup d’activistes politiques élèvent la voix pour réclamer la libération de l’usage de la drogue.  Dans le contexte,  ils exigent aussi la création des indispensables établissements spécialisés nécessaires pour accueillir les nouveaux malades dus à l'usage de la drogue.  (Tout cela en affirmant que la drogue n'est pas dangereuse.) 


Bref !  Garaudy pourrait dire aujourd’hui : 
- « Quand le PIB augmente,  le pays fait de la croissance.  Quand le pays fait de la croissance,  il s’enrichit.  Quand le pays s’enrichit,  c’est de l’argent pour ceux qui en ont besoin.  Va sans dire,  de l’argent pour les riches.  Pour être pauvre,  on n’a pas besoin d’argent ». 


Depuis GARAUDY,  le discours de la gauche a bien changé.  
Un « intellectuel » de gauche,  s’il veut rouler Mercedes de luxe,  habiter la villa piscine-tennis,  posséder le chien qui fait mode,  l’indispensable série de poissons exotiques,  la maîtresse assortie au décor,  (la femme et la dernière maîtresse étant reléguées à l’office des encombrants)  se doit de mesurer son discours et de servir le PIB. 

A l’image des intellectuels de droite,  l’intellectuel de gauche se doit de servir le capital de la Dette publique. 
Suivant la règle imposée,  il est aussi indispensable de proférer du mal et des insultes sur le plus grand nombre de gens possible,  de GARAUDY entre autre.  (C'est une question de culture populaire.) 

Le capital de la Dette publique  (Six fois le budget net de l’Etat)  est contrôlé par les bénéficiaires de la loi 1905.  La loi 1905 défiscalise les immenses ressources des curés. 

Le chiffre de la croissance n'est pas,  comme on peut le croire,  un indicateur de niveau ou de qualité de vie.  Mais au contraire,  un repère pour des gens qui gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 


 

 


Commentaires

 

1. echofrance  le 21-10-2008 à 15:20:13  (site)

smiley_id118882

L'effondrement actuel des marchés financiers

Voila encore « une crise » qui régale les journalistes.

La bulle des marchés financiers (Les marchés boursier) a pour vocation de gonfler et d'éclater périodiquement. C'est le principe de la spéculation.

Cette bulle des marchés financiers (Des chiffres en encre noire sur du papier ordinaire) évolue en dehors de l'économie active. C'est la raison pour laquelle, l'éclatement de cette bulle est sans conséquence sur l'économie active.

L'important de tout cela, c'est de générer cette psychose qui incite le médiatisé infantilisé à s'en remettre à papa Etat et à maman Société.
Au travail et à vos carnets de chèques ! Dans deux semaines, on sera passé à une autre psychose.
Bernard Monnier

L’arme du Banquier
http://l-armedubanquier.hautetfort.com/

2. Bernard Monnier  le 19-12-2008 à 14:00:53  (site)

smiley_id118882
LA CROISSANCE

De quoi se plaint-on ?
Chaque jour qui passe, il y a 200 000 habitants de plus sur la planète.
Cela veut dire que les choses ne vont pas si mal que ça.
Pour les problèmes de l’écologie, du logement, de la nourriture, de l’énergie, on aura bien le temps d’envisager cela plus tard.

D’ailleurs, ne constatons nous pas que les pleurnicheurs sont ceux qui se remplir les poches en exploitant la misère qu’ils produisent.

Les curés affirment que 20 milliards d’habitants, c’est possible.
Et, si cela est possible, c’est l’objectif à atteindre (Au plus vite).

Le détail, c’est qu’il existe peut être un piège. Moralistes par devant, sans scrupules par derrière, les curés vivent de la misère qu’ils produisent.
Bernard Monnier

Depuis 5 000 ans ! Quoi de neuf ?
http://blog.ifrance.com/echo-agnostiques

Pour lutter contre la faim dans le monde
http://pourluttercontrelafaim.midiblogs.com/files/Mangez_les_humanitaires.doc

3. H GOUEL  le 30-12-2008 à 13:22:24


J'ai rarement vu un tel ramassis de conneries. Tu es à plaindre plus qu'à blâmer. Mais sois heureux les « innocents iront au paradis ».
H GOUEL
HGouef@aol.com

4. echofrance  le 20-01-2009 à 09:56:37  (site)

smiley_id117209
Comme déjà dit, tout discours qui n’est pas au service du capital de la Dette public et, discours qui n’est pas la parole d’un dieu imaginaire, ne peut être qu’une connerie.

Merci monsieur GOUEL, HGouef@aol.com , mais vous ne nous apportez rien. D’ailleurs, être vous en mesure d’apporter quelque chose à quelqu’un ?

Vous avez grand besoin d’aller à la messe.
Une messe est une thérapie de groupe idéale pour se protéger des durillons cérébraux. Ça ne peut que vous faire du bien.
Bernard Monnier

Depuis 5 000 ans ! Quoi de neuf ?
http://blog.ifrance.com/echo-agnostiques

édité le 20-01-2009 à 10:15:16

 
 
 
posté le 02-08-2008 à 11:07:56

RÊVE et RÉALITÉ

  . 

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905, 

Cessez un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte ! 



 


Qu’elle soit cérébrale ou matérielle, 
la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
(Le malade,  l’industrie première.) 

GENS QUI RIENT.  GENS QUI PLEURENT. 






 

REVE et REALITE 




Le chômage 
Dans les dispositions actuelles de la société,  le chômage est inéluctable. 
D’ailleurs,  entre les dirigeants les plus nantis et les chômeurs les plus modestes,  le chômage en arrange plus d’un. 
Les bricolages pour atténuer les symptômes du chômage n’aboutissent qu’à générer la psychose.  En revanche,  ces bricolages ne changent en rien l’origine du problème.  Si problème,  il y a ! 


Il faut savoir ce que l’on veut ! 
Si l’on veut réduire le chômage,  c’est simple.  Il suffit de faire exactement le contraire de tout ce que l’on a fait jusqu’à présent. 
On ne développe pas les métiers et l’emploi en important de la main-d’œuvre qui travaille légalement à 50% du SMIC,  cela en échappant aux charges sociales.  (Merci l’Europe !) 


La politique
 
Quelque soit l’étiquette,  la base de tout discours politique est : « La misère,  le malade,  le désordre ». 
Il faut se méfier des gens qui gagnent au désordre quand ils se proposent de nous arranger les choses. 



Les élections futures 
Dans le cadre des élections à venir,  quelque soit son étiquette politique,  celui,  ou celle,  qui a des chances d’être élu,  sera un serviteur du capital de la Dette publique.  (En France,  cinq fois le budget net de l’Etat)
 


L’abbé Pierre 
Il parle au nom des plus pauvres pour mieux leur interdire la parole. 
Il dit défendre les miséreux pour mieux en protéger les bourgeois. 
Il pleure sur le sort des mal-logés pour mieux remplir les poches des promoteurs,  des curés et des politiques. 




Emmaüs 
Encasernement des pauvres,  travail obligatoire,  payé en cigarettes. 



Témoignage anonyme d’un militant indépendant
du CML,  Comité des Mal-Logés.  (Merci X) 

Un témoignage objectif sur la réalité d’Emmaüs ne peut être que anonyme.  On en comprendra la raison à la lecture.  (Extrait d’un document d’une centaine de pages.) 




 


L’abbé Pierre vient se vautrer sur la misère. 

Le rôle des souteneurs professionnels :  « Etouffer la lutte ». 



L’abbé Pierre et les Emmaüs : 
« Leur histoire parle.  Leur pratique constante le démontre.  Dès l’origine,  leur rôle est d’éviter que se creuse un fossé entre le prolétariat et la bourgeoisie.  Fossé qui,  s’il s’accentuait,  créerait une situation inquiétante pour la bourgeoisie. » 

« En 1945,  le pays est à reconstruire.  La grande bourgeoisie a encore réussi son habituel tour de passe-passe.  C’est magique !  Par le biais d’une guerre,  un immense marché s’est ouvert.  La misère humaine est grandissante.  En 1945,  l’exploitation du monde du travail peut reprendre dans les meilleures conditions.  Et,  comme le dit le camarade « Maurice »,  alors au Gouvernement :  "La grève,  c’est l’arme des trusts ! " » 

« Au milieu de ce prolétariat qui,  soit se soumet à la fatalité de la misère,  soit s’organise et lutte : "l’abbé Pierre".  L’abbé Pierre,  ex-député,  avec d’autres prêtres lancent les communautés de survie : "Les chiffonniers d’Emmaüs".  L’abbé Pierre et ses premiers compagnons viennent se vautrer sur la misère.  Dans leur conception,  il s’agit d’éviter que les prolétaires pris à la gorge,  n’ayant d’autre choix que la révolte,  voire la révolution,  trouvent dans l’organisation d’une survie moins misérable des raisons de patienter.  Et,  de ne pas franchir le pas. » 

« En faisant appel à des valeurs réactionnaires considérées comme nobles,  telles que la rédemption par le travail,  le libre arbitre,  la bonté et le pardon,  l’abbé Pierre organise "les déshérités et les laissés pour compte",  toujours de sexe masculin et sans attache familiale,  dans des communautés autarciques et de fait,  coupées des réalités sociales. » 

« En 1954,  ces communautés permettent de structurer des zones de survies.  Cela en appelant la bourgeoisie,  les classes moyennes et les ouailles de toutes paroisses à soulager un peu de misère pour éviter l’explosion.  Emmaüs n’est rien d’autre qu’un rouage intégré du système capitaliste. » 

« Le pouvoir peut alors transformer le grand élan de soutien populaire,  en mouvement d’opinion et de compassion pour ces "pauvres sans logis" qui se révoltaient.  La France pleurait dans les chaumières sur ces enfants morts de froid pendant l’hiver 53-54.  Combien y en avait-il eu avant ?  L’hiver était rude mais l’abbé Pierre veillait.  Le problème du nécessaire logement des travailleurs ne se posait plus en termes de structures économiques à bouleverser.  La petite bourgeoisie et les bourgeois n’avaient plus rien à craindre d’une révolte des gueux. »  
La main du Préfet (Deuxième partie) 




Bref !  L’abbé Pierre veillait.  Le business de la misère (et du malade)  pouvait donc se perpétrer sereinement. 

Si les curés veulent aider les pauvres,  c’est bien simple.  Ils peuvent restituer l’argent social qu’ils ont volé dans les caisses publiques.  Argent volé par le biais des malades,  des hôpitaux,  de l’industrie du médicament et de quelques artifices. 

En France,  le capital de la Dette publique  (contrôlé par les curés)  est de six fois le budget net de l’Etat. 




 


Commentaires

 

1. Bernard Monnier  le 02-08-2008 à 11:34:13  (site)

smiley_id118882Faire courir les fourmis humaines le plus vite possible, le plus dans tous les sens possible et le plus … inutilement possible.

La révolution de mai 68 nous a placée dans une situation d’après guerre sans avoir fait la guerre.
On nous explique qu’il faut travailler, travailler, travailler. Comme s’il y avait tout à reconstruire alors qu’il n’y a rien à faire.
Bernard Monnier

HYPOCRISIE du SYSTÈME, L'emploi, et le chômage face à la productivité.
http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/L_emploi_et_le_chomage_face_a_la_productivite..jpg

2. un ancien compagnon  le 02-08-2008 à 11:37:46

(Copie)
Effectivement les communautés d'Emmaus sont un system ou l'on rentre très facilement mais d'ou l'on sort très difficilement..
Le 23-07-2008 19:07:14
un ancien compagnon

édité le 02-08-2008 à 11:40:15

3. Bernard Monnier  le 02-08-2008 à 11:53:37  (site)

Sparadrap
Voilà quelques années, j’ai rédigé un texte sur Emmaüs.

Les communautés Emmaüs :
Encasernement des pauvres ! Travail obligatoire ! Payé en cigarettes !

Assez curieusement, ce texte m’a été « vomi » par l’ensemble des organisations politico-associatives de gauche comme de droite. Allez comprendre !

On trouve ce texte (Page 74) sur :
http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/cd_Le_Préfet_15_01_04_b_pages_de_55_à_117.2.doc

Bon courage !

Bernard Monnier

édité le 02-08-2008 à 12:04:21
édité le 02-08-2008 à 12:04:59

4. Laïd  le 25-08-2008 à 00:53:43

Je viens de recevoir dans ma boite électronique un message venant d'un certain Bernard Monnier echomonde@gmail.com que je ne connais pas du tout. Le message en question n'est qu'une page copiée colléé dont voici le lien:
http://echofrance.vefblog.net/ , son contenu m'a tellement choqué que j'ai décidé de réagir même si je suis fatigué et j'ai le morale à plat après l'attentat qui a eu lieu à 100 mètres de chez moi.
En fait, je suis moi-même, un compagnon d'Emmaüs. J'ai passé trois ans au sein de la communauté de Cernay 68700. Lorsque je l'ai quittée pour des raisons plus fortes que moi, j'ai pleuré et tout le monde pourra deviner pourquoi. Voyez-vous je me demande d'où tire-t-il son témoignage ce type en écrivant:" Effectivement, les communautés d'Emmaüs sont un système dans lequel on entre très facilement mais d'où l'on ne sort que très difficilement. (Pour ceux qui parviennent à en sortir.).
Notre soi-disant compagnon menteur de surcroit, dit que son histoire a commencé "en 1995. Sans diplôme, sortant de l'armée après avoir servi mon pays pendant 5 ans, un peu paumé (IL SE CROIT INTELLIGENT Aujourd'hui)! Il aurait "cherché et fait plusieurs petits boulots très mal payés, j'ai fini par sombrer dans cette misère qui touche souvent des personnes pleines de bonne volonté". Toutes les portes étaient fermées devant lui sauf celle d'Emmaüs qui l'accueillit pendant cinq ans durant lesquelles, je présume qu'il n'arrêtait pas de voler parce qu'à mon avis, et c'est ma mère qui me l'a appris, tout homme ingrat est, par voie de conséquence, un voleur.
Il a quand-même dit quelque chose de vrai: "A Emmaüs, il n'y a pas, comme vous le prétendent les médias : « Des voleurs, des clochards, des ivrognes, des assassins, j'en passe ... Mais bien des personnes qui pourraient être : Votre mari, votre enfant, votre voisin, qui sait peut être vous même un jour." Là, je n'ai pas fait beaucoup d'efforts découvrir que notre cher compagnon rentre quand-même dans la catégorie des dérangés mentalement. En tout cas, pas moins d'un con! Et pour confirmer la véracité de ses dires, j'affirme que moi, non plus, je ne suis ni l'un ni l'autre des catalogués. Pourtant je vivais dans la précarité quand Emmaüs m'avait accueilli, AVEC MES REMERCIEMENTS ETERNELS.
Et notre compagnon est non seulement, menteur, il est con et ignorant de surcroit. Il écrit: "Quand on ne peut plus compter sur personne, que vous entendez ces phrases dans un pays si riche comme le notre.." VOTRE pays cher monsieur n'est pas riche du tout. La France supporte une dette qui dépasse MILLE milliards. Cliquez sur le lien et essayez de faire la recherche vous-mêmes: http://www.nirgal.com/wakeup/dette
Notre compagnon ingrat essaye de vous apprendre, ce que je sais déjà, qu'en rentant chez Emmaûs "Vous finissez par comprendre que l'on vous paye 45 euros par semaine. Non pas pour 40 heures de travail harassant, mais bien plus."
Dois-je vous dire qu'au sein d'Emmaüs c'est la vie en rose et que personne n'oblige personne à travailler. On y mange les meilleurs repas et on y boit les meilleures boissons et dans de meilleures conditions. Et non seulement, on y est très bien servis, on s'y sert comme on veut. Nous sont payés les loisirs, les formations, les voyages, les vacances, les soins, bref, la prise en charge totale et au-delà de ce qui est permis par le règlement. A titre d'exemple, on n'y achète même pas nos habits ou nos objets de toilette, et nous avions même un coiffeur à notre disposition et des ordinateurs avec un abonnement Internet. La lecture, alors-là n'en parlons pas. Les compagnons sont assistés dans toutes leurs démarches administratives, en plus du soutien au sens propre et figuré. Je me souviens de Hayke l'Arménien que la communauté a soutenu dans sa grève de la faim jusqu'à gagner la cause. Aujourd'hui, il vit en France et il a une famille, un boulot et il vit très bien et de temps en temps il vient rendre visite à la communauté. Donc cher monsieur, vous mentez quand vous dites qu'on vous refuse le droit de chercher du travail. Je n'ai jamais entendu de tels propos:" Si vous n'êtes pas content vous n'avez qu'à repartir à la rue." JAMAIS!
Quant aux salaires des responsables qui varient selon vous entre " 2500 et 4000 euros par mois, je ne suis pas sûr de ce que vous dites mais, en voyant de mes yeux comment travaillaient Joël Jousseaume et Nicolas Masson, je dirais seulement qu'ils méritent d'être rémunérés au moins 2 fois mieux qu'un DG d'une banque. Quand on les voyait se mettre au travail, on doublait d'efforts; ils étaient des exemples. En plus, ils sont là presque nuits et jours et même pendant les WE, et parfois avec leurs familles. Quand vous parlez de voiture de fonction et d'autres frais, vous m'obligez à penser que vous êtes trop petit et vous refusez de grandir. Tout le temps que j'ai passé au sein de cette communauté, on ne m'a jamais refusé la voiture de service. Il y a mieux: on nous a toujours remboursé les tickets de train ou de bus.
Cher monsieur, tout en lisant vos calomnies, je pense à mes anciens camarades de classe aujourd'hui sans bagages qui pourtant étaient les meilleurs de la récréation. Comme eux, il s'est avéré que vous ne savez même pas compter ni valoriser les choses. Vous dites "qu'une communauté Emmaüs (comme on appelle cette association à but non lucratif), génère par vente, de 5000 euros pour les petites associations jusqu'a 20 000 euros pour les plus grandes." Les responsables d'Emmaüs vont certainement rire quand ils apprendront ça, car ils savent que ce chiffre n'est pas exagéré et qu'il n'y a pas que les ventes dans les salles, il y a les métaux, le papier et beaucoup d'autres choses. Je voulais dire par là que la communauté où j'étais consommait le double de cette somme pour répondre aux besoins de 50 compagnons qu'elle comptait. A cela j'ajoute, ce que tu ignores apparemment, que notre communauté aide plus de 50 associations sans compter des citoyens individuellement.
Et comme ni la honte ni le ridicule n'ont jamais tué personne, vous persistez: " Alors on commence à parler de choses qui gênent. Un jour on vous fout à la porte pour une faute que vous ferez forcément." Pourquoi forcément? A mon avis, celui qui vit dans la précarité n'a pas le droit de faire des fautes tel que la prise de l'alcool ou le vol par exemple! Aussi, je ne pense pas qu'on puisse vivre au sen d'une communauté comme Emmaüs sans respecter les règles! Ce que moi j'ai vu est tout à fait le contraire de ce que vous avancez. J'ai vu des compagnons enfreindre au règlement et ils ont été seulement avertis, et s'ils sont virés après plusieurs erreurs, ce serait, non sans les aider à prendre une place dans une autre communauté. Il y en avait même à qui on avait permis de revenir après une période bien déterminée. Alors ma foi, pour dire: "On peut les virer du jour au lendemain sans se justifier auprès de qui que ce soit", il faut être vraiment de mauvaise foi et dans votre cas, c'est presque une évidence. Rien d'étonnant quand on sait que vous avez "fait une dizaine de communautés"! Moi je n'en ai fait qu'une pendant trois ans et je n'ai jamais été viré.
Enfin, pour être ingrat, vous l'êtes et de quel manière!! La manière la plus ingrate que je connaisse. Vous l'affirmez vous-même en vous posant la question: "Que faire alors, quand on n'a plus de droit, plus d'argent, plus de logement ??? " Et vous répondez:
"Pour m'a part, j'ai pu quitter se système grâce à une amie d'enfance que j'ai croisée par hasard et qui m'a proposé de m'installer chez elle le temps de me reconstruire." J'espère que cette amie ne subira pas la même chose qu'Emmaüs, si ce n'est pas déjà fait! En tout cas d'après votre conduite, il y a de fortes chances que vous la critiquiez un jour en disant seulement qu'elle avait abusé de "votre beauté et votre jeunesse et de votre savoir faire, "Après avoir repris mes études, je suis là ce soir à vous raconter tout ça." DES CONNERIES QOUI! Voilà ce que sait faire notre compagnon après avoir refait ses études!
Quant aux émmaüssiens, les vrais,, je dis ceci: "Vous avez toujours été loyaux envers les autres et proches des plus démunis et des faibles, continuez à l'être. Vous connaissez l'histoire du chien et de la caravane! Ou bien, "bien faire et laisser braire"! Moi je reconnais que vous m'avez sauvé et je n'ai même pas à vous remercier parce que vous n'en avez pas besoin!
MERCI DU FOND DU CŒUR, QUAND-MEME!
Laïd DOUANE
Compagnon d'Emmaüs de Cernay

5. Bernard Monnier  le 27-08-2008 à 15:02:37  (site)

smiley_id118882
Intéressant commentaire
Ces habituelles insultes de curés, des insultes qui ne sont pas aussi gratuites que l’on pourrait le penser : « menteur, dérangés mentalement, un con, ignorant, ingrat, » « vous êtes trop petit et vous refusez de grandir. »

On diffame aussi.
Les attaques personnelles, on prête des mauvaises intentions, des mauvaises mentalités, des mauvais comportements aux autres pour les démolir sans avoir besoin de les connaître : « je présume qu'il n'arrêtait pas de voler parce qu'à mon avis tout homme ingrat est par voie de conséquence, un voleur. »

Cette émotion incontournable par laquelle on a toujours raison : « Lorsque je l'ai quittée (Emmaüs), j'ai pleuré. » « C’est ma mère qui me l'a appris. »

L’incontournable exemple de réussite :
« Je me souviens de Hayke l'Arménien que la communauté a soutenu dans sa grève de la faim jusqu'à gagner la cause. »

Pour ce qu’il en est du capital de la Dette publique. (Cinq fois le budget net de l’Etat)
On gagne à ignorer les mains qui contrôlent ce capital. (Moins on en sait, mieux on explique.)
http://www.nirgal.com/wakeup/dette

Cette myriade d’associations
Ces associations que l’on ne voit jamais et qui ne sont pas seulement financées que par Emmaüs ! Ne seraient-ce pas au contraire des entreprises loi 1905 ? La loi 1905 défiscalise les ressources des curés.

Bref, ce commentaire a été écrit pas quelqu’un qui ne fait pas de fautes d’orthographe, qui n’est pas monsieur tout le monde et qui n’est pas non plus un compagnon Emmaüs de base. Mais qui, en revanche, connaît parfaitement le travail d’intoxication cérébrale.

Dans ces deux témoignages, il y a un élément commun qui semble mettre tout le monde d’accord et qui moi m’intéresse beaucoup : « À Emmaüs, il n'y a pas, comme vous le prétendent les médias, des voleurs, des clochards, des ivrognes, des assassins, j'en passe … ».

Dans les casernes Emmaüs : « Il n’y a pas que ». Mais, il y en en a ! On imagine l’intérêt, pour des gens intouchables, des gens au service d’un pouvoir (Le capital de la Dette publique) qui gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre.
Bernard Monnier

L’hypocrisie religieuse
http://blog.ifrance.com/echo-athees

Un vandalisme institutionnel
http://pour-vivre-heureux-vivons-cache.i-clic.net/article-244833.html

6. d.dabat  le 20-09-2008 à 14:02:11

"Peut être faut-il commencer par le début.
Ceci a commencé pour moi en 1995. Sortant de l'armée après avoir servi mon pays pendant 5 ans"....
Sorti de l'armée en 95, après avoir "servi" pendant 5 ans, ça signifie entré en 90. En 90, le Sévice militaire obligatoire était aboli. Donc rien ne vous forçait à vous engager... Et "servi": servi à quoi ? A bouffer nos impôts pour des jeux imbéciles à Canjuers, ou entraîner des "rebelles" au tir sur cible mobile à l'étranger. Depuis des générations, si on avait dû compter sur l'Armée Française pour défendre les Français en cas d'agression... Les seuls Français qui ont efficacement défendu la France en 40 ont été les Résistants et les Français passés aux Alliés. Actuellement, les seuls militaires "servant" réellement remplissent des missions de sauvetage, style PGHM. Donc il n'y a pas à tirer gloire ou demander compassion après être entré dans l'Armée de son plein gré.

Pour en revenir à Emmaüs

"Une communauté Emmaüs possède tout d'un encasernement."
Donc, étant rentré dans l'Armée de votre plein gré, vous auriez dû être enchanté de vous retrouver dans un environnement familier.
J'ignore et ne veux pas connaître les contentieux qui vous opposent à Emmaüs, tout ce que j'ai pu constater dans une vie de travail, c'est que de nombreuses entreprises ont du mal à recruter des bras, quitte à former les cerveaux. Donc celui qui sait se retrousser les manches trouve du travail, et beaucoup s'en voient offrir alors qu'ils ont déjà un emploi.
d.dabat@aliceadsl.fr

édité le 20-09-2008 à 14:05:29
édité le 20-09-2008 à 14:06:34

7. Bernard Monnier  le 21-09-2008 à 10:53:23  (site)

smiley_id118882
Réponse :
Monsieur le curé,
Vous êtes obligé de raconter tout cela, pour nous dire du bien d'Emmaüs ?
Bernard Monnier

Ulysse
http://echomonde.monblogue.branchez-vous.com/

8. Daniel MILAN   le 17-10-2008 à 09:18:56  (site)


Politique Nationale/Internationale
DEVOIRS HUMAINS CONTRE BOURREAUX : La Force des Faits et de la Vérité...

http://www.alterinfo.net/DEVOIRS-HUMAINS-CONTRE-BOURREAUX-La-Force-des-Faits-et-de-la-Verite-_a13221.html

9. Arnaud  le 18-10-2008 à 16:37:49


MR B.MONNIER , vous me faites penser au détracteur que certains partis ou loges maconniques financent pour essayer de cracher sur de belles oeuvres ; jke vous avais fait un beau texte il y a 3 jours ; vous ne l'avez pas sélectionné : ETRANGE . Sur la misère humaine, les spoliations ce ne sont pas les cathos qui la génère mais bien la SECTE MACONNIQUE voire SCIENTO et AUTRES MAFFIEUX de la SOCIETE . alors nous diriger vers les cathos: vous vous trompez d'ennemi!
Ils n'ont pas toujours été blancs, j'en conviens! Mais de là à faiore du prosélitisme contre EMMAUS, nous sommes beaucoupà vous trouver à côté de la plaque: heureusement qu'il y a eu COLUCHE pour les restaus du coeur: la différence entre ub mec comme vous et ces meneurs d'hommes (abbé PIERRE, COLUCHe" eux ont construit des exp rares et qui interpellent, et vous qu'avez-vous fait pour améliorer le quitidien de votre prochain ?
pensez à y réfléchir MR B.MOBNNIER

10. echofrance  le 18-10-2008 à 16:48:16  (site)

smiley_id118882

Je ne sais si les entreprises que vous qualifiez de mafieuses financent des activistes pour « cracher » sur des belles œuvres.
En revanche, l’Europe finance bien des activistes dont le rôle est de casser la contestation.

Ce que je sais, c’est que faire crever la planète au nom de la croissance imbécile, c’est l’œuvre des curés.
Ce que je vois, c’est que les curés vivent de la misère qu’ils produisent.
Dans ce contexte, un beau texte sur la misère, me semble être une œuvre qui me dépasse.

Face à tout cela, vos belles réalisations
Emmaüs et les Resto du cœur : « Exacerber une image douce de la misère ».

Coluche était « un artiste ». Il n'a pas compris la porté réelle de sa démarche.
En revanche l'Abbé Pierre, lui, était un professionnel :
"Mes amis, allons ! Un peu de courage !"

Du courage pour faire quoi ? Au profit de qui ?

Les supermarchés de la bonne conscience
http://echofrance23.blogspace.fr/

Contrairement à ce que vous fait croire votre imaginaire, « les meneurs » que vous citez n'ont rien fait pour améliorer le quotidien de leurs prochains. Ce n'était pas leur rôle. C’eut été le rôle de l’administration et des fonctionnaires qui, pendant ce temps, se sont croisés et se croisent les bras.

Désolé, mais l'Abbé Pierre était bien catholique.
Il a fait un travail au profit de la bourgeoisie : « Instrumentaliser l’image de la misère » et, « Parler au nom des pauvres pour mieux leur interdire la parole ».

La misère est le fondement de la société de l’argent.
Bernard Monnier

11. Christianhivert  le 21-04-2012 à 18:03:23  (site)

La brochure du Comité des Mal logés que javais en partie rédigée avec d'autres compagnons du Comité est disponible en pdf :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/61/97/51/Brochure-du-comit--des-mal-log-s-19991/brochure-comite-des-mal-log-s-1991.pdf http://echofrance.vefblog.net/popup_smileys.php#

 
 
 
posté le 02-08-2008 à 10:55:26

EMMAÜS : LE PIÈGE À PAUVRES

.


EMMAUS  (La misère business) 

LE PIEGE A PAUVRES 

Ecrit par :
un ancien compagnon d’Emmaüs. 




Effectivement,  les communautés d'Emmaüs sont un système dans lequel on entre très facilement mais d'où l'on ne sort que très difficilement.  (Pour ceux qui parviennent à en sortir.) 


Que dire de plus ? 
J'aimerais vous parler des conditions de vie que j'ai eues pendant environ 5 ans à Emmaüs. 


Peut être faut-il commencer par le début. 
Ceci a commencé pour moi en 1995.  Sans diplôme,  sortant de l'armée après avoir servi mon pays pendant 5 ans,  un peu paumé,  ayant cherché et fait plusieurs petits boulots très mal payés,  j'ai fini par sombrer dans cette misère qui touche souvent des personnes pleines de bonne volonté. 

A Emmaüs,  il n'y a pas,  comme vous le prétendent les médias :  « Des voleurs,  des clochards, des ivrognes,  des assassins,  j'en passe ...
Mais bien des personnes qui pourraient être :  Votre mari,  votre enfant, votre voisin,  qui sait peut être vous même un jour. 


Vous n'êtes pas prioritaire.
Quand on ne peut plus compter sur personne,  que vous entendez ces phrases dans un pays si riche comme le notre :  « Désolé monsieur,  vous n'êtes pas prioritaire !  Vous êtes trop jeune,  trop vieux,  pas assez diplômé,  trop diplômé ».  Vous n'entrez pas dans le moule de la société,  enfin de compte. 

Vous finissez réellement par tout perdre jusqu'à votre logement et un jour vous dormez dehors avec toute cette jungle qui y règne.  Alors vous essayez de garder le moral et vous cherchez,  cherchez en vain une solution pour dormir et pour manger.  C'est un droit essentiel. 
(Paraît-il ?  Un droit essentiel,  mais pas pour tout le monde !) 


Un jour,  on vous parle d'Emmaüs.  
Cette association loi 1901 à but non lucratif et humanitaire qui se vante d'aider les plus démunis.  Pas les assassins !  Les PLUS DEMUNIS,  vous ne voyez pas ??? 


Alors vous reprenez confiance. 
On ne vous demande rien.  On vous offre un repas,  un toit,  du travail.  C'est formidable sur le moment.  Croyez-moi. 


Mais,  toute médaille à son revers. 
Vous finissez par comprendre que l'on vous paye 45 euros par semaine.  Non pas pour 40 heures de travail harassant,  mais bien plus. 


On vous dira que c'est normal. 
On vous a sorti de la misère.  On vous déduit la nourriture,  l'hébergement et tout le reste. 


Mais le reste ???  Qu'est ce que c'est ??? 
Je suis resté vraiment surpris sur les salaires des responsables dans les communautés d'Emmaüs. 

Les salaires varient d'une communauté à une autre.  Cela commence environ à 2500 euros jusqu'à 4000 euros par mois. 
On ne compte pas les avantages comme la voiture de fonction,  l'essence,  l'appartement,  les déplacements,  le fait de pouvoir se servir dans les dépôts,  de prendre ce que l’on veut,  de ce que les gens donnent pour les PLUS DEMUNI.  Et cela,  sans jamais devoir se justifier. 


Mais bon,  là n'est pas vraiment le problème. 
En travaillant autant et étant déclaré au minimum,  vous toucherez une retraite d'environ 600 euros par moi à la fin de votre vie,  à peine plus que le RMI. 

J'ai donc cherché à m'inscrire à l'ANPE.  J’ai entamé des démarches pour trouver un vrai travail pour me sortir de ce système. 


Mais là,  il y a un réel problème. 
Vous n'avez pas le temps.  On ne vous le donne pas. 
Vous n’y avez pas droit !  


Si vous n'êtes pas content vous n'avez qu’à repartir à la rue. 
Plus on reste à Emmaüs, 
plus on disparaît et plus on perd ses droits essentiels. 


Imaginez-vous à 50 ou 60 ans dans ce cas. 
Doucement vous comprenez que l'on ne vous aide pas mais que l'on gagne beaucoup d'argent sur vous.  L'image que vous renvoyez au public :  « La misère ». 


Le business de la misère. 
Une communauté Emmaüs  (comme on appelle cette association à but non lucratif),  génère par vente,  de 5000 euros pour les petites associations jusqu'a 20 000 euros pour les plus grandes. 

Etonnant n'est ce pas ???  Sachant qu'il y a 3 ventes par semaine et 4 semaines par mois cela nous donne à peu près 45 000 euros par mois pour une petite communauté. 

Il est important de savoir qu'en plus,  les gens donnent énormément de dons sous toutes les formes :  Argent,  héritages,  maisons,  voitures,  appartements,  vous n'imaginez pas ce que les français sont prêt à donner pour endiguer ce fléau :  « La Misère ! »  Je ne dirai pas que ce n'est pas important. 


Mais bon,  là on commence à se poser des questions ? 
Alors on commence à parler de choses qui gênent.  Un jour on vous fout à la porte pour une faute que vous ferez forcément.  Vous ne comprenez pas ! 
On ne peut pas mettre quelqu'un à la rue ?  Sans ressource,  ni droit,  surtout l'hiver ! 


Mais,  à Emmaüs,  on le fait. 
C'est très courant.  L'avantage dans ce système,  c’est que l'on fait ce que l'on veut des gens. 
On peut les virer du jour au lendemain sans se justifier auprès de qui que ce soit. 
Intéressant le business de la misère !  NON ?  Et pourtant,  c'est comme ça ! 

Alors vous vous dites,  je vais aller voir dans une autre association Emmaüs  (il y en a environs 120 en France). 
Pour m'a part j'en ai fait une dizaine.  Vous retrouvez toujours le même schéma. 


Que faire alors ?  Quand on n’a plus de droit,  plus d'argent,  plus de logement ??? 
Pour m'a part,  j'ai pu quitter se système grâce à une amie d'enfance que j'ai croisée par hasard et qui m'a proposé de m'installer chez elle le temps de me reconstruire. 


Quelques plus tard, 
Après avoir repris mes études,  je suis là ce soir à vous raconter tout ça. 
Difficile à comprendre me direz-vous !  Difficile à imaginer dans un pays comme la France.  Difficile enfin de réaliser qu'il y aura toujours des hommes pour détruire et profiter des autres. 

Cordialement un ancien compagnon. 





Observations personnelles du gestionnaire du blog 



Merci !  Tu fais partie des rares qui existent !  Un peu d’oxygène,  ça fait du bien. 

Je précise seulement,  que dans le texte,  les parties en
bleues ont été ajoutées de ma main. 


Pour en revenir à Emmaüs 
Il est important de préciser que,  par principe,  Emmaüs « n’accueille » que des individus de sexe masculin et sans attache familiale.  C’est important.  On en comprendra rapidement la raison. 

Une communauté d’Emmaüs possède tout d’un encasernement,  certains prononceront :  « Une secte ». 
Emmaüs est en effet une société parallèle dont l’activité est très lucrative et qui ne se sent pas concernée par les lois en vigueurs. 
De plus,  en y regardant de plus près,  il est possible que l’on découvre que cette association loi 1901 n’en soit pas une.  Les curés jouissent de la loi 1905. 


Il y aurait beaucoup à dire. 
On se limitera à constater que,  dans les communautés,  il règne en permanence une certaines animosité. 
En cas d’incident,  la sanction qui tombe sera une semaine à la rue.  Intéressant !  N’est-ce pas ? 


Le Fondateur 
Quant à notre généreux et très coûteux fondateur d’Emmaüs,  grand serviteur du capital de la Dette publique,  capital de la Dette publique contrôlé par les curés,  les curés qui bénéficient de la loi 1905,  la loi 1905 défiscalise les immenses ressources des curés. 

Notre généreux et très coûteux fondateur ne manquait pas de moyens pour fréquenter certaines boites de nuits parisiennes.  Pour ma part,  je l’ai croisé à plusieurs reprises. 

Je n’ai jamais manqué d’ironiser en public sur sa présence sans jamais réaliser que nous étions réellement confrontés à l’abbé Pierre.  D’ailleurs,  ce crétin avait la manie de s’asseoir à ma place habituelle. 

Si ses rares et brefs passages,  le soir en semaine,  dans des établissements semi-publics et presque déserts que je fréquentais moi-même,  ne prêtaient pas à conséquences,  en revanche,  dans ce même milieu on n’ignore pas que par ailleurs,  notre généreux et très coûteux fondateur d’Emmaüs était très amateur d’émotions sexuelles avec de jolies femmes. 

Si à tout cela,  on ajoute une interminable fiche aux mœurs pour pédophilie,  on découvre que l’abbé Pierre était l’outil parfait pour la bourgeoisie,  cela pour manipuler et instrumentaliser :  « la MISERE ». 

Bref !  Dis-moi quels sont les gens qui se sont déplacés pour rendre un dernier hommage à la dépouille de l’abbé Pierre.  Je te dirai qui était l’abbé Pierre. 

Quant à son successeur,  alias :  « Le banquier »,  c’est tout un programme.  Un programme de mensonges pour la réduction et l’exploitation des plus démunis.  Etc. 





Emmaüs 
Encasernement des pauvres,  travail obligatoire,  payé en cigarettes. 



Témoignage anonyme d’un militant indépendant du CML,  Comité des Mal-Logés.  (Merci X) 

Un témoignage objectif sur la réalité d’Emmaüs ne peut être que anonyme.  On en comprendra la raison à la lecture.  (Extrait d’un document d’une centaine de pages.) 




L’abbé Pierre vient se vautrer sur la misère. 

Le rôle des souteneurs professionnels :  « Etouffer la lutte ». 



L’abbé Pierre et les Emmaüs : 
« Leur histoire parle.  Leur pratique constante le démontre.  Dès l’origine,  leur rôle est d’éviter que se creuse un fossé entre le prolétariat et la bourgeoisie.  Fossé qui,  s’il s’accentuait,  créerait une situation inquiétante pour la bourgeoisie. » 

« En 1945,  le pays est à reconstruire.  La grande bourgeoisie a encore réussi son habituel tour de passe-passe.  C’est magique !  Par le biais d’une guerre,  un immense marché s’est ouvert.  La misère humaine est grandissante.  En 1945,  l’exploitation du monde du travail peut reprendre dans les meilleures conditions.  Et,  comme le dit le camarade « Maurice »,  alors au Gouvernement :  "La grève,  c’est l’arme des trusts ! " » 

« Au milieu de ce prolétariat qui,  soit se soumet à la fatalité de la misère,  soit s’organise et lutte : "l’abbé Pierre".  L’abbé Pierre,  ex-député,  avec d’autres prêtres lancent les communautés de survie : "Les chiffonniers d’Emmaüs".  L’abbé Pierre et ses premiers compagnons viennent se vautrer sur la misère.  Dans leur conception,  il s’agit d’éviter que les prolétaires pris à la gorge,  n’ayant d’autre choix que la révolte,  voire la révolution,  trouvent dans l’organisation d’une survie moins misérable des raisons de patienter.  Et,  de ne pas franchir le pas. » 

« En faisant appel à des valeurs réactionnaires considérées comme nobles,  telles que la rédemption par le travail,  le libre arbitre,  la bonté et le pardon,  l’abbé Pierre organise "les déshérités et les laissés pour compte",  toujours de sexe masculin et sans attache familiale,  dans des communautés autarciques et de fait,  coupées des réalités sociales. » 

« En 1954,  ces communautés permettent de structurer des zones de survies.  Cela en appelant la bourgeoisie,  les classes moyennes et les ouailles de toutes paroisses à soulager un peu de misère pour éviter l’explosion.  Emmaüs n’est rien d’autre qu’un rouage intégré du système capitaliste. » 

« Le pouvoir peut alors transformer le grand élan de soutien populaire,  en mouvement d’opinion et de compassion pour ces "pauvres sans logis" qui se révoltaient.  La France pleurait dans les chaumières sur ces enfants morts de froid pendant l’hiver 53-54.  Combien y en avait-il eu avant ?  L’hiver était rude mais l’abbé Pierre veillait.  Le problème du nécessaire logement des travailleurs ne se posait plus en termes de structures économiques à bouleverser.  La petite bourgeoisie et les bourgeois n’avaient plus rien à craindre d’une révolte des gueux. » 
La main du Préfet (Deuxième partie) 




Bref !  L’abbé Pierre veillait.  Le business de la misère (et du malade)  pouvait donc se perpétrer sereinement. 

Si les curés veulent aider les pauvres,  c’est bien simple.  Ils peuvent restituer l’argent social qu’ils ont volé dans les caisses publiques.  Argent volé par le biais des malades,  des hôpitaux,  de l’industrie du médicament et de quelques artifices. 

En France,  le capital de la Dette publique  (contrôlé par les curés)  est de six fois le budget net de l’Etat. 





Le gouvernement envisage de reconnaître le statut spécial d’Emmaüs. 

Ça veut dire quoi ? 


Débat sur : 

Martin Hirsch veut légaliser l’esclavagisme caritatif. 

http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=3907 



L’apologie de l’esclavage 


(Voire commentaire « Laïd »  Rêve et réalité) 
Ces ingrats,  on leur donne du travail !  (Jusqu’à 10 heures par jour,  même plus.) 
- On leur donne à manger.  (Trois repas par jour,  c’est pas rien !) 
- On leur donne un lit et un toit.  (À partager entre amis dans une ambiance conviviale.) 
- On leur donne des vêtements.  (Des vêtements à leur taille,  souvent neufs.) 
- On leur offre une culture religieuse ! 
Ces ingrats trouvent encore le moyen de nous voler ! 
Franchement !  Il faut vraiment que nous en ayons un réel besoin ! 


Un pas en avant,  deux mille ans en arrière.  
Quand le banquier Martin Hisch aura fait reconnaître officiellement le statut spécial d’Emmaüs,  on dira quoi ?  Aux patrons qui voudront copier !  (Sachant qu’Emmaüs n’accepte que des gens de sexe masculin.) 




La laïcité positive 
Est-ce la personnalité de l’actuel Président de la République ?
 
Les curés voient de la laïcité dans toutes leurs saloperies. 




 

 


Commentaires

 

1. Bernard Monnier  le 02-08-2008 à 12:01:58  (site)

smiley_id118882Qu’elle soit cérébrale ou matérielle, la misère est le fondement de la société de l’argent !
(Le malade, l’industrie première.)
Bernard Monnier

Les supermarchés de la bonne conscience
http://echofrance23.blogspace.fr/

2. fabtroc  le 20-08-2008 à 20:48:28  (site)

interessant témoignage .

3. bobleponge  le 20-08-2008 à 21:01:52

Quel témoignage. Mais à y regarder de plus près, on aimerait un peu plus de preuves, de justifications, parce que ca balance, énormément, et que pour ma part, je conçois que l'abbé Pierre n'ai pas le prêtre que je défendrais en premier mais bon, il faut respecter le défunt homme.
Alors j'espère que vous pourrez me fournir me formulez quelques éléments qui viendront mettre en exergue tout ce que vous avancez et qu'à partir de la, il faudra véritablement s'attaquer à cette "démoniaque machine" qu'est emmaus.

Bien à vous,

4. Bernard Monnier  le 22-08-2008 à 10:01:31  (site)

smiley_id117209Réponse :
Un témoignage vaut un témoignage.
Le témoignage d’une personne qui a vécu des réalités contrôlables vaut les affirmations d’un menteur professionnel asservi.

Les preuves de curé ?
Les affirmations dogmatiques des curés ne valent rien.
Pour croire en une affirmation dogmatique, vous n’avez pas besoin de preuves. D’ailleurs, selon vous, des preuves, c’est quoi ?
Vous ne réclamez des preuves seulement pour les réalités qui vous dérangent.

Seule la justice est en mesure d’établir des preuves juridique.
Mais voila, il ne faut pas rêver. La justice est entre les mains des curés. Il n’y a rien à espérer de ce coté là. Voilà peut être la raison pour laquelle vous demandez des preuves.

Les curés vivent de la misère qu’ils produisent.
L’Abbé Pierre n’a été qu’un larbin qui a manipulé la misère au service de l’argent. (L’argent du capital de la Dette publique, le capital de la Dette publique contrôlé par les curés grâce à la loi 1905 qui défiscalise leurs immenses revenus.)

L’Abbé Pierre
Quant au sinistre individu qui a animé la marionnette Abbé Pierre, il n’est pas plus respectable mort que vivant. Sauf naturellement, si l’on appartient à la Bourgeoisie. Ce qui n’est pas mon cas. Désolé !
Bernard Monnier

L’hypocrisie religieuse
http://blog.ifrance.com/echo-athees

Une maison a t-elle un devoir de mémoire ?
http://echomonde2.blogspace.fr

La niche à chien fait de la résistance.
http://echofrance23.wordpress.com/

5. Anonyme  le 16-09-2008 à 15:04:46

Bonjour,
J'ai travaillé comme bénévole pendant 4 ans chez Emmaüs.
Emmaüs est détournée de son système d'origine.
Aujourd'hui, cette organisation me fait vomir.

édité le 16-09-2008 à 15:05:04

6. Bernard Monnier  le 18-10-2008 à 11:44:21  (site)

smiley_id118882

Emmaüs
Le principe d'origine a toujours été de contrôler et d'instrumentaliser la misère au profit de la bourgeoisie. (La misère est le fondement de la société de l'argent.)

Ce sont les médias qui vous ont trompé et votre imaginaire qui vous a trahi

L'Abbé Pierre
Le réconfort des pauvres pour une non-solution.

« Parler au nom des pauvres pour mieux leur interdire la parole ».
Par la compassion, reprendre en main et étouffer toute amorce de subversion.

Aujourd'hui, la reconnaissance officielle du statut spécial d'Emmaüs a un petit coté inquiétant.
D'autant que cette reconnaissance officielle a été votée à l'unanimité.
Merci ! Les représentants du peuple.
Bernard Monnier

L’hypocrisie religieuse
http://blog.ifrance.com/echo-athees

7. mésange  le 18-02-2009 à 09:40:27

Monsieur Monnier, dommage que vous ne lisiez pas mes courriels, j'essaye de vous faire part de mes connaissances concernant la communauté d'Emmaüs. Mon compagnon qui est bénévole provisoire dans une de ces associations pourrait vous en conter (avec justesse et humour) plus que n'importe qui. De plus, nous détenons des sources sûres, des renseignements très précis sur les comptes et courriers datant de quelques années d'une responsable, c'est édifiant ! Si vous, ou un journaliste êtes intéressés par ces pièces, je vous les offre avec plaisir.
Suffit l'exploitation au profit de quelques responsables et dirigeants sous couvert de bienfaisance.
Concernant l'Abbé Pierre, je découvre ces faits que j'ignorais, mais on ne lui en voudra pas d'être humain, le sexe (ou le dvertissement) étant nécessaire à tout homme et vu sa position de "Saint homme", il valait mieux qu'il en reste à l'hypocrisie...

8. mésange  le 18-02-2009 à 11:45:31

Voici ce que l'on trouve à la fin des comptes d'apothicaires de l'associaion :

L’Amitié, c’est ce qui vient au cœur de ceux qui font ensemble des choses belles et difficiles. Abbé Pierre

Notons qu’il fallait être un érudit en science, en préparation de drogues et en médecine, à l’époque, pour être apothicaire. Ce personnage était admiré de tous pour son savoir. Bien conscient de cet aura, l’apothicaire se mit à abuser ses clients en vendant en petites quantités et à prix élevés ses préparations pharmaceutiques, ses épices et denrées rares. Cette pratique lui valut la méfiance de ses contemporains pour qui il était un trompeur dont les factures et mémoires étaient particulièrement redoutées.

9. diane62  le 30-09-2009 à 23:03:06  (site)

Je suis trés surprise par cet article... je vais essayer de me faire mon propre avis en me renseignant ailleurs aussi...

10. echofrance  le 23-12-2010 à 12:58:46  (site)

smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : gmail (gmail AT free.fr) Frène - Date : 16 décembre 2010 à 09h19

On voit beaucoup ce type de message signé soi-disant d'un anonyme bien renseigné, et ils sont très souvent faux.

Dans le cas présent, il me semble que la presse aurait déjà soulevé le problème, or Emmaus a surtout été accusé d'une mauvaise gestion de ses ressources humaines, pas de tripotages financiers :

http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=444853

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/03/09/01011-20100309FILWWW00468-greve-des-salaries-chez-emmas.php

(Au passage, on peut se demander si ce message n'est pas lié avec la grève de mars dont parle Le Figaro...)

J'ai quand même écrit à Emmaüs pour avis.

(Copie de commentaire issue de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

édité le 23-12-2010 à 13:00:06

11. echofrance  le 23-12-2010 à 13:55:38  (site)

smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Riddick 35 - Date : 16 décembre 2010 à 12h50

Faisons un petit calcul
3 ventes * 4 semaines * 12 mois * 20 000 = 2 880 000 € (pour les europhobes 19 000 000 F) par an pour une grande communauté
Pas mal pour une association à but non lucratif et il y a encore des pauvres en France ?????

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

édité le 23-12-2010 à 13:56:20

12. echofrance  le 23-12-2010 à 13:57:16  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : onslir (onslir AT yahoo.fr) - Date : 16 décembre 2010 à 14h43

@Riddick 35

Excuses-moi, mais il me semble que :
1)
tu utilises, pour ton calcul, les chiffres donnés dans le courrier. Aurais-tu des sources à ce sujet qui valident ces informations?
2)
dans une entreprise, il faut distinguer le chiffre d'affaire (ce que tu as calculé) et les bénéfices (ce que gagne réellement la société). Il n'y a aucun chiffre à ce sujet dans le courrier.
J'ai assisté récemment à la vente de matériel pour plus de 1,5M€ sans que le vendeur en retire le moindre bénéfice (la vente a rapportée 0€ si tu préfères), son intérêt étant ailleurs (service de maintenance dudit matériel).

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

13. echofrance  le 23-12-2010 à 13:58:00  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Birdy - Date : 16 décembre 2010 à 15h03

Euh, onslir, je crois que Riddick relevait le côté ridicule des chiffres avancés.

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

14. echofrance  le 23-12-2010 à 13:58:32  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Anonymous (nato64 AT live.fr) - Date : 16 décembre 2010 à 21h07

Oui c'est possible, malheureusement... 4000 compagnons sont exploités comme des sous travailleurs :
http://pasdepau.unblog.fr/2010/08/22/bonjour-tout-le-monde/
http://www.lepost.fr/article/2010/07/23/2162453_compagnons-d-emmaus-repondez-monsieur-le-ministre.html
http://www.youphil.com/fr/article/03223-malaise-social-chez-emmaus?ypcli=log-1813#comment-401
http://www.marianne2.fr/Emmas-territoire-perdu-de-la-Republique_a185277.html
http://www.come4news.com/emma-s,-le-piege-a-pauvres-595968
http://lodevemaville.free.fr/spip/article.php3?id_article=1340
Etc....
Bonne lecture et à bientôt

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

15. echofrance  le 23-12-2010 à 13:59:27  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Frène - Date : 17 décembre 2010 à 10h57

L'ennui, Anonymous, c'est que de tous les liens que tu nous a donnés, un seul peut être considéré comme une source sûre, celui de Marianne.

Et ledit article se contente de pointer le fait que les 4.000 compagnons travaillant pour Emmaüs sont hors Code du Travail - ce qui ne veut pas forcément dire qu'en pratique il y a des abus, même si les articles que j'ai cités plus haut montrent qu'Emmaüs a des problèmes avec sa gestion de personnel.

Rien ne vient donc prouver que les responsables de communautés s'engraissent sur le dos des 4.000 travailleurs en question.

Et il reste à prouver que les gros chiffres avancés dans le message sont vrais...

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

16. echofrance  le 23-12-2010 à 14:00:31  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Riddick 35 - Date : 17 décembre 2010 à 16h15

Birdy à tout à fait raison.
Et si on multiplie par le nombre de communautés en France (115 source : Wikipedia), c'est carrément une entreprise commerciale.

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354 )

17. echofrance  le 23-12-2010 à 14:01:09  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : onslir (onslir AT yahoo.fr) - Date : 17 décembre 2010 à 17h06

Tout d'abord, je présentes mes excuses à Riddick35 si mes propos ont été un peu rude mais, effectivement, je n'avais pas, à ce moment là, la tête à voir le côté humoristique de son intervention.

Ensuite, pour les chiffres, on en trouve sur le site d'Emmaüs lui même (datant de décembre 2008 apparemment) qui sont donnés à voir en rubrique "Qui sommes nous?". ( http://www.emmaus-france.org/ )
On n'y trouve pas de chiffre d'affaires, mais un état des ressources qui ne sont pas forcément la même chose (les ressources englobent peut être les bâtiments et équipements).
Comme je le précisais dans mon point 2, cela ne donne pour autant aucune idée des bénéfices réels de l'association, pas plus qu'il n'y a d'information sur les salaires des responsables.
En l'état, tout ce que l'on peut dire, c'est que l'association 'brasse' beaucoup d'argent, mais ses dépense peuvent très bien être au même niveau.
Elle n'est pas la seule dans ce cas (apparemment, la pauvreté est un marché qui se porte bien sous nos contrées) et on peut en trouver d'autres (comme, par exemple, http://www.restosducoeur.org/content/dates-et-chiffres-cl%C3%A9s ou encore http://www.diocese-saintetienne.fr/Quelques-chiffres-cles-issus-du.html) et cela n'en fait pas des profiteuses de misère. Ou alors il va falloir que je révises beaucoup de mes valeurs....

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

18. echofrance  le 23-12-2010 à 14:01:38  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Anonymous (nato64 AT live.fr) - Date : 17 décembre 2010 à 19h01

Qui parle d'argent ? Là où il est essentiellement question de non respect des droits de l'homme et du citoyen, de non respect de l'agrément ministériel, de l'existence de 4000 sous citoyens officiels sur le territoire de la République, des hommes et de femmes jetables comme des kleenex usagés, sans aucun droit de défense, sans préavis, sans recours, etc, etc...
Tu n'es pas allés sur tous les liens et notamment sur celui du Post qui traite d'une question écrite d'une sénatrice ( ce n'est pas une source sure çà..). Et quand le Président d'Emmaüs Gironde reconnait certaines dérives et notamment celle des expulsions arbitraires sur son blog et sur C4N...
Oui, je sais, c'est incroyable !... Le scandale de l'ARC l'était, lui aussi..

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

19. echofrance  le 23-12-2010 à 14:02:17  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Birdy - Date : 17 décembre 2010 à 20h01

Qui parle d'argent ?

"Je suis resté vraiment surpris par les salaires des responsables dans les communautés d’Emmaüs
Ces salaires varient d’une communauté à l’autre.
Cela commence à 2500 euros, jusqu’à 4000 euros par mois."

"Une communauté Emmaüs, génère par vente de 5000 euros pour les petites jusqu’à 20 000 euros pour les plus grandes.
Sachant qu’il y a trois ventes par semaines, et 4 semaines dans le mois, cela nous donne à peu près 45 000 euros pour une petite communauté."

On se demande.

Pour ce qui est des textes, ce statut n'est pas nouveau :

http://www.senat.fr/rap/l04-293/l04-2930.html

"A titre d'exemple, la Cour d'appel d'Aix-en-provence5(*) avait qualifié les Compagnons de la Communauté d'Emmaüs de salariés, car leur activité a pour contrepartie des avantages en nature (logement et nourriture), ainsi qu'une allocation hebdomadaire, avant que la Cour de cassation6(*) ne revienne en 2001 sur cette qualification. "

" *6 Cass. Soc., 9 mai 2001, n° 98-46.456, RJS 2001, n° 825, JCP éd. E et A 2001, n° 45, p. 1777, note Boulmier D., Dr. Soc. 2001, p. 798, note Savatier J., D. 2002 juin, p. 1405, note Alfandari."

Enfin, cher nato, citer les articles que tu écris dans Le Post me parait un tantinet gonflé. Perso, je préfèrerais que tu nous donne un vers "Question écrite n° 09516 de Mme Josiane Mathon-Poinat (Loire - CRC-SPG)
publiée dans le JO Sénat du 09/07/2009 - page 1753" car ce n'est visiblement pas disponible sur le site du Sénat ici présent :

http://www.senat.fr/

Et en plus, tu nous fait le coup deux fois en mettant un autre lien qui répond à un autre de tes articles du 13 juillet si je ne m'abuse.

Donc, comme disais Frène, merci de mettre de vrai lien qui étayent tes propos.

Rappel : HB n'est pas un site d'opinion (ni un endroit où on règle ses comptes persos)

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

20. echofrance  le 23-12-2010 à 14:02:56  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : lebrox (los_tintinos AT hotmail.com) - Date : 17 décembre 2010 à 23h51

salut a tous,
je viens de trouver ca, c'est une offre d'emploie chez emmaus. Salaire annuel de 29000 euros soit 2500 euros/mois. Brut ou net ??
http://www.emmaus-france.org/home/telechargement_emploi/2010-05-16_Le-Comite-dAmis-Emmaus-de-Chalon-Sur-Saone-recrute-sonsa-coordinateur-trice.pdf

ou ca, directeur general, 47000/ an soit 4000 Euros/mois brut.
http://cadres.apec.fr/offres-emploi-cadres/0_0_13_27674868W__101804______offre-d-emploi-secretaire-general-h-f.html

Ce qui semble corroborer les chiffres des salaires annoncés.

ici les chiffres de 2009/2009 qui parle de 336 millions d'euros de ressource au niveau national sans trop dire a quoi ca correspond.
Sinon en tant qu'assos 1901 les bilans comptables ne sont-il pas accessible ?

Kénvo,
LeBrox

Je continue les recherches.

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

21. echofrance  le 23-12-2010 à 14:03:32  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : lebrox (los_tintinos AT hotmail.com) - Date : 18 décembre 2010 à 00h05

re,
ici dans un article il disent :
"Avec un montant de 740 373 €, les charges et produits ont progressé respectivement de 21 % par rapport à l'année précédente, l'actif et le passif de 8 % avec 361 890 €. mais je ne sait pas si il parle de l'association en question (et de son bilan) ou d'un autre chantier.
http://www.emmaus-mundo.com/pages/Revue_de_presse-185962.html
Revue de presse du Jeudi 22 mai 2008 sur l'AG de l'emmaus du coin.
Chiffre en rapport avec ceux annoncé dans le mail.

Kén@vo

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

22. echofrance  le 23-12-2010 à 14:04:02  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : le brox (los_tintinos AT hotmail.com) - Date : 18 décembre 2010 à 07h12

bonjour a tous,
Ici ils annonce un chiffre de 750.000 euros de ventes pour l'année. je suppose pour ce centre. Par contre dans l'article il est clairement dit que les compagnons abandonnent leurs avantages sociaux en rentrant chez emmaus.

http://www.charentelibre.fr/2010/12/11/compagnons-de-vie,1011077.php

Les chiffres des ventes ou les bilans financiers ne sont pas simple à trouver.....

Kén@vo,
Le brox

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

23. echofrance  le 23-12-2010 à 14:04:31  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : le brox (los_tintinos AT hotmail.com) - Date : 18 décembre 2010 à 07h17

re,

les chiffres de la semaine d'une centre, 5000/6000 euros la semaine et 2000 le dimanche. Aprés faut voir leur frais et dépenses mais ils annoncent un CA de 260.000 euros et un objectif de 300.000 euros.
http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Beauvais-Clermont/Emmaues-connait-la-croissance-en-temps-de-crise

Kén@vo

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

24. echofrance  le 23-12-2010 à 14:05:22  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Anonymous - Date : 18 décembre 2010 à 09h45

http://www.senat.fr/basile/rechercheQuestion.do?radio=deau&tri=dd&de=01%2F01%2F1978&au=01%2F01%2F2100&date=dateJODepot&idSenateurActif=01038T&rch=qa#resultatRecherche

ou alors :

http://www.senat.fr/senateur/mathon_poinat_josiane01038t.html

puis Travaux Parlementaires, et questions.

Question écrite n° 09516 de Mme Josiane Mathon-Poinat (Loire - CRC-SPG)
publiée dans le JO Sénat du 09/07/2009 - page 1753

Mme Josiane Mathon-Poinat attire l'attention de M. le haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, haut-commissaire à la jeunesse sur le statut juridique des compagnons d'Emmaüs.
La loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d'insertion a inséré dans le code de l'action sociale et des familles un chapitre relatif au « statut des personnes accueillies dans des organismes d'accueil communautaire et d'activités solidaires ». Celui-ci autorise les organismes concernés à faire participer ces personnes à des activités d'économie solidaire afin de favoriser leur insertion sociale et professionnelle, ce qui légitime les activités de travaux et de vente d'Emmaüs. Toutefois, ce statut empêche de considérer les compagnons en tant que salariés au motif qu'il n'existerait pas dans ce type de relation de « lien de subordination » nécessaire à l'établissement d'un contrat de travail. Ainsi, les compagnons se retrouvent exclus des droits protecteurs que peuvent leur apporter le code du travail et du statut de travailleur alors même qu'une bonne partie d'entre eux exercent une réelle tâche professionnelle à finalité économique.
Elle salue la politique d'accueil inconditionnel d'Emmaüs qui accepte toute personne sans se soucier des conditions de nationalité ou de niveau social. Néanmoins, de nombreux témoignages prouvent que ce statut juridique est un frein à la réinsertion sociale des compagnons d'Emmaüs et les bloque dans un espace interstitiel entre exclusion totale et (ré)insertion. Elle lui demande donc de revenir sur ce statut afin que les compagnons d'Emmaüs puissent bénéficier des droits qui leurs sont dévolus en tant que travailleurs.
>Transmise au Ministère des solidarités et de la cohésion sociale
En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la cohésion sociale

Le lien Le Post, c'était le plus simple pour moi et rien d'autre

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

25. echofrance  le 23-12-2010 à 14:06:07  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Birdy - Date : 18 décembre 2010 à 16h43

Donc, pour les amateurs, la question de la sénatrice de la Loire Josiane MATHON-POINAT se trouve en lien direct sur le site du Sénat ici :

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ090709516&idtable=q207395|q212561|q215721|q217603&_c=emmaus&rch=qs&de=20071218&au=20101218&dp=3+ans&radio=dp&aff=sep&tri=p&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

Ce qui fait un peut plus officiel que Le Post...

Pour le brox, seules les sociétés commerciales sont tenues de publier leur bilans et elles ne le font pas toutes. (Ce qui ne signifie pas qu'un bilan n'est pas déposé auprès d'un Service des Impôts des Entreprises donc, connu de l'administration fiscale) Tu ne trouveras donc pas de chiffres "officiels" en dehors du site d'Emmaus et il faut bien reconnaitre que les chiffres fournis sur le lien donné par onslir ne sont pas d'une grande limpidité.

Pour les offres d'emplois citées, celles à 2 500 € concerne un diplômé de niveau II soit, pour un titulaire d'une licence ou d'un master, devant encadrer 14 salariés.

C'est plus que ce qu'on peut trouver dans d'autres associations nationales telles que la LPO à niveau d'étude équivalent :

http://www.lpo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=782:manager-de-programme--developpeur-reseau-hf&catid=140:offres-demploi&Itemid=461

http://www.lpo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=815:directeurtrice-lpo-vienne&catid=140:offres-demploi&Itemid=461

Mais il ne s'agit pas de postes d'encadrement de personnel d'où, peut être, la légère différence.

Un cadre confirmé dans une ONG environnementale touche entre 30 et 45 k€. Là, Emmaus est clairement dans la fourchette haute (même un peu haut dessus).

http://jd.apec.fr/delia/core/common/delia/ApecPrintDossierComplet/currentArticle_ART_9794/currentFolder_FOL_null/Cadre+dirigeant+d+association+environnementale.html

Donc, des salaires légèrement supérieurs à ce qui existe dans d'autres associations de même niveau mais pas énormément.

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

26. echofrance  le 23-12-2010 à 14:06:40  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : le brox (los_tintinos AT hotmail.com) - Date : 18 décembre 2010 à 18h55

bonsoir,

les status des compagnons sont désormais régies par ce texte datant de 2009 et donc posterieur à la question aux senat.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000020856356&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

J'avoue ne pas l'avoir encore étudié, cependant à la lecture de plusieurs site des problèmes semble apparaitre sur quelques structures d'emmaus mais ne semble pas non plus être généralisés.

La recherche continu mais le fond de ce mail (donnée chiffrées et problèmes "hiérarchiques") ne semble pas spécialement faux.
Après l'avis de chacun sur les conséquences de ces problèmes ne sont pas du ressort d'hoaxbuster (j'anticipe les dérives ;-)

Bonne soirée.

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

27. echofrance  le 23-12-2010 à 14:07:26  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Birdy - Date : 19 décembre 2010 à 12h36

Je ne sais pas ce que tu entends pas "problèmes hiérarchiques" le brox mais si tu parles du lien de subordination qui caractérise un contrat de travail j'ai (enfin) fini par trouver ça qui correspond à ce qui est dit dans le lien du Sénat que j'ai mis plus haut :

http://www.courdecassation.fr/publications_cour_26/rapport_annuel_36/rapport_2002_140/troisieme_partie_jurisprudence_cour_147/droit_travail_securite_sociale_150/relations_individuelles_travail_151/formation_contrat_6134.html

"- l'élément essentiel du contrat de travail est le lien de subordination caractérisé par l'exécution d'un travail sous l'autorité d'un employeur qui a le pouvoir de donner des ordres et des directives, d'en contrôler l'exécution et de sanctionner les manquements de son subordonné, selon la définition donnée par l'arrêt "Société Générale" du 13 novembre 1996 publié au Bull. n° 386 p. 275.

Dans un arrêt "Communauté d'Emmaüs" du 9 mai 2001 (Bull n° 155), la Chambre sociale a exclu l'existence d'un contrat de travail entre un compagnon et la communauté d'Emmaüs, l'entrée dans la Communauté impliquant la soumission "aux règles de vie communautaire qui définissent un cadre d'accueil comprenant la participation à un travail destiné à l'insertion sociale des compagnons et qui est exclusive de tout lien de subordination" ;"

Donc, le statut des "compagnons" à été fixé par la jurisprudence en 2001 et la loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008 ne fait que reprendre cette jurisprudence.

Il est bien précisé dans le texte de la cours de cassation que le "pécule" (à propos de Médecin du Monde) ne constitue par un salaire.

De plus il y est précisé que :

"L'apport de l'arrêt du 29 janvier est qu'il affirme que doivent être exclus des dispositions du Code du travail les membres adhérents d'une association qui accomplissent un travail destiné à la réalisation de l'objet social, travail pour lequel ils peuvent percevoir le strict remboursement des frais qu'ils ont exposés, cette situation relevant du contrat d'association ; dans les autres situations, le juge doit rechercher, au regard des conditions de fait et de droit applicables, si les conditions d'existence d'un contrat de travail sont réunies ;"

La loi dont parle la sénatrice est consultable ici :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=DE051D21023432ADA8BA042336544A7D.tpdjo14v_3?cidTexte=JORFTEXT000019860428&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

Et l'article dont il est question est l'article 17 :

"« Statut des personnes accueillies dans des organismes d'accueil communautaire et d'activités solidaires

« Art.L. 265-1.-Les organismes assurant l'accueil et l'hébergement de personnes en difficultés et qui ne relèvent pas de l'article L. 312-1 peuvent faire participer ces personnes à des activités d'économie solidaire afin de favoriser leur insertion sociale et professionnelle.
« Si elles se soumettent aux règles de vie communautaire qui définissent un cadre d'accueil comprenant la participation à un travail destiné à leur insertion sociale, elles ont un statut qui est exclusif de tout lien de subordination.
« Les organismes visés au premier alinéa garantissent aux personnes accueillies :
« ― un hébergement décent ;
« ― un soutien personnel et un accompagnement social adapté à leurs besoins ;
« ― un soutien financier leur assurant des conditions de vie dignes.
« Les organismes visés au premier alinéa sont agréés par l'Etat dans des conditions définies par décret en Conseil d'Etat.L'agrément accordé au niveau national à un groupement auquel sont affiliés plusieurs organismes locaux vaut agrément de ces organismes. Une convention est conclue entre l'Etat et l'organisme national qui précise les modalités selon lesquelles le respect des droits des personnes accueillies est garanti au sein de ses organismes affiliés.
« Au cas par cas, des organismes relevant des 8° et 12° du I de l'article L. 312-1 et du III du même article peuvent demander à bénéficier, pour les personnes accueillies, des conditions d'activité prévues au présent article. »
II. ― L'article L. 241-12 du code de la sécurité sociale est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« ― organismes visés à l'article L. 265-1 du code de l'action sociale et des familles qui en font la demande. » "

Ce texte a été publié au Journal Officiel le 03/12/2008

Donc, si on fait un petit point de la situation :

- Les compagnons sont des "volontaires" d'Emmaüs qui, par leur travail, participent à l'objet social de l'association. Travail pour lequel ils perçoivent un "pécule" qui n'est pas considéré par la jurisprudence (qui date de 2001) comme un salaire.

- Les cadres d'Emmaüs perçoivent bien des salaires correspondant à ceux annoncés dans le message mais sans que ceux-ci soient disproportionnés au regard de ce qui ce pratique habituellement dans le domaine associatif, même s'ils sont plutôt élevés par rapport à la moyenne.

- Les ventes de certaines communautés (voir les liens du brox) semblent correspondre à ce qui est affirmé par le message MAIS ça ne permet pas de tirer une quelconque conclusion sur la situation financière du mouvement, comme le soulignait onslir dans sa première intervention. (Mais pour plus de transparence un rapport financier en ligne visé par un commissaire au comptes ne ferait pas de mal...)

Après, on peut toujours se poser la question de savoir quel but recherchait l'auteur de se mail en attaquant ainsi Emmaüs mais je ne crois pas que la réponse soit du ressort d'HB. (Anticipons, anticipons...)

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

28. echofrance  le 23-12-2010 à 14:08:05  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : le brox (los_tintinos AT hotmail.com) - Date : 19 décembre 2010 à 12h52

bonjour,
j'entendais par "problème hiérarchique" les fait que certains cadres semblent abuser d'un "pouvoir" sur les compagnons et que de tels problèmes semble avoir eu lieux dans certaines communautés (mais sans être général). Le fait est que les compagnons ont un statu plutôt précaire au sein de la communauté.
Les faits corroborent la situation mise en lumière par ce mail et en effet notre rôle s'arrête là. N'oublions pas non plus que ce témoignage date de 1995 et que le statu des compagnons ont évolué récemment.
Espérons que cela permettra d'éviter les dérives expliqué par ce mail.

Kén@vo

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

29. echofrance  le 23-12-2010 à 14:08:39  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Birdy - Date : 19 décembre 2010 à 16h39

Pour info, j'ai retrouvé le texte d'origine. Il est ici (du 02/08/2008) :

http://echofrance.vefblog.net/1.html#EMMAS__LE_PIGE__PAUVRES

Et tous les (supposés) rajouts de l'auteur de ce blog sont présents dans le message. Il n'existe aucune version sans les "rajouts" et je n'ai rien trouvé de plus ancien. (Et accessoirement, c'est le deuxième article de ce blog)

Il est donc permis de penser que le témoignage de l'ancien compagnon n'en est pas un mais une pure invention d'Echofrance même si, comme nous le disions plus haut, les faits évoqués semblent bien réels, du moins en partie. L'historique du "témoin" (sans diplôme, 5 ans d'armée qui se retrouve à la rue, sauvé des griffes des méchants par une copine d'enfance qui l'héberge et l'aide à reprendre des études qui font de lui un adepte des blogs au point d'écrire le deuxième article de l'un d'eux...) me laisse,personnellement assez dubitatif. Surtout quand on lit les autres articles...

Histoire d'équilibrer un peu les choses (genre un partout, balle au centre) au rayon détournement de fonds destinés aux compagnons il y a ça :
http://www.20minutes.fr/article/270534/Strasbourg-L-ex-chef-d-Emmaus-condamne.php

Peine diminué en appel :
http://alsace.france3.fr/info/proces-en-appel-de-daniel-groussard-63057768.html
(Le nom de celui qui fait un commentaire est sans doute un hasard...)

http://www.lalsace.fr/fr/region/alsace/article/2868731,208/L-abbe-Pierre-doit-se-retourner-dans-sa-tombe.html

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

30. echofrance  le 23-12-2010 à 14:09:06  (site)


smiley_id1464788

Emmaüs, boîte à business, est-ce possible ?
Auteur : Frène - Date : 21 décembre 2010 à 09h51

J'ai demandé des preuves à Echofrance, on verra bien...

(Copie de commentaire issu de :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=89354

31. Bernard Monnier  le 23-12-2010 à 14:32:04  (site)


smiley_id117178

Emmaüs : « Encasernement des pauvres, travail obligatoire, payé en cigarettes. »

Abbé Pierre, mythe mythique à caractère mythique, l’instrument du système : « Parler au nom des pauvres pour mieux leur interdire la parole. »

Grand serviteur de la bourgeoisie, le mythe a conjugué « la misère » (La misère est le fondement de la société de l’argent) avec « la paix sociale ».

Avant de répondre à une question, je m’assure que l’intéressé accède à la réponse.
Je ne répondrai donc pas.

Veuillez retourner à l’école ! De préférence dans une école où l’on apprend à lire. (S’ils en restent encore.) Ce sera bon pour vous et pour tout le monde.

Seuls les cerveaux morts réclament des preuves. C’est pour eux le moyen de tourner le dos aux réalités palpables qu’ils ont sous leurs yeux.
Bernard Monnier

L’Abbé Pierre (page 67)
http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/cd_Le_Préfet_15_01_04_b_pages_de_55_à_117.2.doc

 
 
 
posté le 07-07-2008 à 16:08:14

Moralistes par devant, sans scrupule par derrière,

.



Contrairement au discours des journalistes et,  à ce que racontent les crétins d’enseignants,  la France n’est pas une République laïque !  Quant à l’Europe ? 






Depuis longtemps,  les curés se sont donné les moyens. 

La loi 1905  (La loi des curés)  exonère fiscalement les immenses ressources des curés.  Pourquoi se priveraient-ils ?  Les curés ne s’imposent-ils pas comme les garants de la moralité ? 
Derrière cette image d’Épinal,  on découvre une toute autre réalité ! 

On peut en faire,  des choses !  Avec cette énorme masse monétaire qui résulte de la misère et des malades.  Cette énorme masse monétaire issue des caisses sociales et publiques qui,  après avoir transité par le nombre des malades,  les hôpitaux et l’industrie du médicament,  grâce à la douce loi 1905,  disparaît en grande partie sans laisser de traces dans les grandes poches loi 1905 des curés. 

Financer les Partis,  arroser les Hommes politiques,  contrôler les réseaux associatifs,  les syndicats,  imposer un discours aux médias,  faire pression sur les fonctionnaires,  imposer les lois,  acheter les juges,  couvrir les crimes.  Faire ici,  le profit des tortures que l’on pratique ailleurs,  etc.  C’est sans fin !  On ne dit pas tout ! 

Grâce à la loi 1905 qui défiscalise leur immense ressource,  les curés contrôlent le capital de la Dette publique.  (Pour la France,  le capital de la Dette publique,  c’est cinq fois le budget net de l’État.) 
La loi 1905 a donné aux curés un pouvoir absolu.  On peut préciser :  « Un pouvoir fascisant ». 
(Un pouvoir qui se régale des misères qu’il produit,  qui impose des croyances dogmatiques et qui s’habille volontiers de toute étiquette politique de droite comme de gauche.) 

Les curés ont mainmise sur l’administration,  l’Etat,  la justice,  le Médical et, bien entendu,  les médias.  Les médias dont le premier travail est de se taire,  le deuxième est de mentir. 



Moralistes par devant,  sans scrupule par derrière, 
les curés vivent de la misère qu’ils produisent.
 


La laïcité positive 
Est-ce la personnalité de l’actuel Président de la République ? 
Les curés voient de la laïcité dans toutes leurs saloperies. 



 


Commentaires

 

1. Bernard Monnier  le 07-07-2008 à 16:36:34  (site)

SparadrapLes problèmes ignorés du public ne sont pas des problèmes. C’est la raison pour laquelle le premier métier d’un journaliste est de se taire.
Bernard Monnier

MONDE HYPOCRITE
http://mondehypocrite.hautetfort.com/

Les écoutes téléphoniques
http://echomonde2.blogspace.fr/1058774/Les-ecoutes-telephoniques/

2. Bernard Monnier  le 28-12-2009 à 11:39:24  (site)

.
smiley_id119152
La loi 1905 (de l’encre noire sur du papier) est la première grande imposture du début du 20 ième siècle.
Bernard Monnier

 
 
 
posté le 07-07-2008 à 16:06:28

La liste des textes

  La MANIPULATION : 

Avec l'imaginaire,  on fait ce que l'on veut. 

(À trop bien voir l’imaginaire,  on ne distingue plus le palpable.)  



CONQUISTADOR SPACE 
Youri Gagarine  (Le premier doute) 
Commentaires sur Gagarine 
Un Français dans l’espace 
L’homme sur la Lune 


LES MYTHES FONDATEURS DE LA CONNERIE HUMAINE 
La connerie humaine est la seule approche que l’on peut avoir de l’infini. 


Ulysse 
Jeanne d’Arc 
La légende « Bernard TAPIE » 
L’Abbé Pierre  (page 67) 
Betancourt story  par Raphaël Zacharie de Izarra 

 Les Mots mythiques 
Ces virus imaginaires qui nous manipulent.
Le virus machin  (le virus du Sida)
Le virus de la Grippe aviaire
La cuisine diabolique des croyances  (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
Demain,  tous malades ! 


 ÉCHO FRANCE 
La lucidité est comme la lumière qui agresse les aveugles.

La dictature de l’image 

Drogue,  SILENCE ! 
Elle est belle !  L’EUROPE ! 

Rêve et réalité 
L’hypocrisie religieuse 
La secte 
écho-agnostiques 

Le Grand Guignol politique
 
Le bourbier européen 
Il fallait voter NON ! 
Parole de Fric 

Un bon retraité du secteur privé est un retraité mort.
 


 MONDE HYPOCRITE
Quand on a compris,  on n’a plus besoin de savoir. 

Dans l’ombre, la main du Préfet 

Les supermarchés de la bonne conscience 
Un certain 11 septembre 2001 
L’arme du Banquier  (Le Ratio Cook 8%) 

La cuisine diabolique des croyances  (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
Le virus machin  (Le virus du Sida) 
Le grand business  (Un bien-portant est un malade qui s’ignore.) 
Le remplissage des hôpitaux  La morale est sauve.  

Depuis 5 000 ans !  Quoi de neuf ? 
Les associations

La saison du SDF  Un pauvre,  c'est de l'or en barre. 
Pour lutter contre la faim dans le monde


 ÉCHO-EUROPE  (L'EURO-INJUSTICE) 
Anéantir toute forme de responsabilité que le pouvoir ne peut contrôler. 

L’injustice est un métier. 
Un éclairage sur la réalité 

La démocratie ratatouille 
Des juges irresponsables et incompétents 

La niche à chien fait de la résistance.
 
(Par nature,  les fonctionnaires sont toujours à la recherche de quelque chose à voler.) 
La Cour européenne de justice 

Une maison a t-elle un devoir de mémoire ? 
Argote et Millour  (L’arnaque aux tours de passe-passe) 
L’euro « justice » 


 N’AYEZ PAS PEUR ! 
On n’est pas de la police. 
On assure la surveillance. 
Croyez en dieu !  On s’occupe du reste. 

 

ANCIENS TEXTES 
HYPOCRISIE du SYSTÈME, L'emploi, et le chômage face à la productivité.
Vallée d’ASPE, SOMPORT
L’IMPOSTURE DU SIDA  

   

 


 echofrance@hotmail.fr

   06 15 58 74 15   .  

 

 

 


Commentaires

 

1. xray  le 26-10-2008 à 11:17:36  (site)

smiley_id117958

Une histoire de vieux cons

http://champselysee.centerblog.net/

Les Champs Élysée, de moins en moins fréquentables

La vidéo surveillance

2. dana ray  le 24-07-2011 à 23:13:12

La MANIPULATION :

Buy Articles

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article